Composition: Guillaume Dion, de Mai 2018 à …

Ma grand-mère, née dans le mois où les lilas fleurissent, a su offrir un amour inconditionnel à sa famille. Je me suis toujours senti choyé d’avoir eu cette grande dame pour seconde mère. Sa maison était impeccable et sa générosité incomparable. Elle adorait Für Elise de Beethoven et c’est pourquoi j’ai inversé la mélodie d’Elise dans la partie tumbao de « L’Éloge ».